- Napoléon III, histoire politique et modernisation du pays -

Gilbert NICOLAS

Professeur émérite des Universités

(Histoire contemporaine)

Chercheur associé au laboratoire Tempora EA 7468

Université Rennes 2

Président du Centre franco-allemand de Rennes

Membre de l’UTL du pays de Rennes

 

Napoléon III et l’héritage du Second Empire

 

Louis-Napoléon Bonaparte, président de la République (1848-1852) devient Napoléon III, empereur des Français, après le coup d’état du 2 décembre 1851. Son règne de dix-huit années se termine par la défaite de 1870. Perçu par Victor Hugo comme « Napoléon le Petit », glorifié par Louis Pasteur, la personnalité de Napoléon III et son règne sont marqués par l’ambivalence. La conférence s’efforcera de traiter la dimension politique du Second Empire avec ses contradictions. Elle évoquera également cette période d’accélération de la modernisation du pays. Venu en Bretagne en 1858, Napoléon III laisse un héritage économique, social et culturel* non négligeable.

 

*Pour les historiens d’aujourd’hui, la culture comprend les aspects religieux.

 

Courte biographie du conférencier

Gilbert NICOLAS, instituteur d’Ille-et-Vilaine pendant 10 ans, agrégé d’histoire, docteur de l’Université Paris IV-Sorbonne, a enseigné pendant 29 ans à l’Université Rennes 2. Il est aujourd'hui professeur émérite d’histoire contemporaine. Spécialiste du XIXe siècle, il a publié de nombreux articles et une dizaine d’ouvrages, dont deux, en 2004 et en 2012, sur la politique de l’Instruction publique et l’histoire sociale des instituteurs du Second Empire.

 

 

 



Nicolas, Gilbert

Université du temps libre du Pays de Concarneau - 26 Rue du Maréchal Foch – 29900 CONCARNEAU.