- L'énergie du futur : Iter ou la fusion thermonucléaire. -

Au centre de la parcelle de 180 hectares trône la plateforme ITER (42 hectares), ou des travaux sont actuellement en cours pour construire les bâtiments scientifiques du programme ITER. Photo: ITER Organization/EJF Riche (Click to view larger version...)
Au centre de la parcelle de 180 hectares trône la plateforme ITER (42 hectares), ou des travaux sont actuellement en cours pour construire les bâtiments scientifiques du programme ITER. Photo: ITER Organization/EJF Riche
La décision de     c onstruire ITER à Saint Paul-lez-Durance (Bouches-du-Rhône) a été prise par les sept Membres du programme ITER au mois de juin 2005, au terme de deux années de négociations.


Le site de 180 hectares, proposé par l'Europe, a fait l'objet d'études détaillées, qui ont démontré qu'il satisfaisait à l'ensemble des critères techniques requis (normes géologiques, hydrologiques et sismiques ; accès à l'eau et au réseau électrique) et bénéficiait, en outre, d'un environnement scientifique et d'une infrastructure industrielle exceptionnels.


Voisin d'ITER, le centre de recherche du CEA-Cadarache a fourni une précieuse assistance technique  lors de la réalisation des études de site. Il a largement contribué à impliquer les acteurs politiques locaux dans le dossier de candidature.


Pour accueillir les équipes d'ITER Organization, le CEA-Cadarache a fourni le terrain, des bureaux temporaires, des réseaux électriques et hydrauliques ainsi que des services essentiels comme le transport, l'accès à la cantine et à l'infirmerie (la première équipe d'ITER, au nombre de six personnes, s'est installée fin 2005). Le CEA a également créé une agence spécifique, l'Agence Iter France, qui joue le rôle d'interface entre ITER et le « pays hôte » (la France) et qui gère les contributions financières et les contributions « en nature » de la France au programme ITER.


Outre sa contribution en tant que membre de l'Union européenne, la France a pris et honoré des engagements spécifiques pour la mise en œuvre du programme en France.


La France a fourni le site pour le projet et réalisé l'ensemble des travaux  préalables à l'installation,  notamment le défrichement et le nivellement, la mise en place de clôtures et la préparation des réseaux d'alimentation en eau et en électricité. Elle a également créé une école internationale pour accueillir les enfants des familles du personnel d'ITER, aménagé l'itinéraire d'ITER pour le transport des pièces de la machine, et pris en charge (avec l'agence domestique européenne) la construction du siège d'ITER. Au terme de la phase expérimentale du programme, la France sera responsable du démantèlement de l'installation et de la restitution du site.


Claessens, Michel

Université du temps libre du Pays de Concarneau - 26 Rue du Maréchal Foch – 29900 CONCARNEAU.