- Les conserveries -

Les conserveries, Concarneau-Beuzec-Lanriec,
1850-1981.

Par Josyane Billochon, Jacques Guéguen et Thierry Ribouchon

 A partir du milieu du XIXème siècle, Concarneau, jusque-là petit port de pêche sardinière, connaît une révolution dont les effets vont s'étendre aux communes avoisinantes. La conservation des aliments mise au point par Nicolas Appert ouvre l'ère de l'industrialisation. Les presses cèdent la place aux usines. Au cours des 130 années qui séparent la construction de l'établissement Philippe et Canaud, au quartier de La Croix, de la fermeture de celui de Basset, quai Carnot de profondes transformations interviennent. Elles touchent la démographie, l'urbanisme et la vie sociale.

L'ouvrage, que vous propose l'Université du Temps Libre du pays de Concarneau, présente ces différents aspects : implantation, développement et concentrations – les personnels : dirigeants, employés et enfants – les étapes de la fabrication. Un chapitre particulier est consacré aux revendications et luttes sociales. Des annexes apportent un complément d'information, notamment un plan accompagné d'un tableau indiquant la situation géographique de chaque usine et son évolution au fil du temps.

 Ce travail, réalisé à partir de fonds d'archives publics ou privés, se veut une contribution à l'histoire de l'agglomération concarnoise.

 Les auteurs :

Josyane Billochon, archiviste (e.r.) – Jacques Gueguen, directeur de recherches à l’IFREMER (e.r.) - Thierry Ribouchon, auteur de Les fortifications de Concarneau.

Editeur :

Université du Temps Libre du pays de Concarneau.

 Imprimeur :

Les presses de Cloitre, Saint-Thonan

 L’ouvrage :

1 volume format 19x27 cm, couverture illustrée, 128 pages, 55 illustrations couleur et noir et blanc et 1 dépliant hors texte.

 

 
 

 

 




Université du temps libre du Pays de Concarneau - 26 Rue du Maréchal Foch – 29900 CONCARNEAU.