- Urbanisme et Architecture. -

 

 

ATELIER URBANISME & ARCHITECTURE avec Sonia de Puineuf

 salle de Conférences du CAC, à 14h30

Les jeudis 28 avril et 26 mai 

Montant de l'atelier : 12 €

Inscriptions par internet à partir du 11 avril et le 22 avril à la permanence, maison des associations, 26 rue du Maréchal Foch,  de 14 à 15 h;

 

Brève synthèse

Entre 1919 et 1933, l'école du Bauhaus, installée d'abord à Weimar puis à Dessau, a révolutionné l'ensemble des concepts et pratiques architecturales et esthétiques. Les bâtiments créés et décorés par les professeurs de l'école (Henry van de Velde, Walter Gropius, Hannes Meyer, Laszlo Moholy-Nagy et Vassily Kandinsky) ont inauguré le « mouvement moderne » qui a  façonné  l’architecture du XXe siècle et au-delà. Le bien se compose, de l’ancienne école d’art, de l’école d’arts appliqués et du Haus am Horn à Weimar, du Bauhaus et du groupe des sept maisons des maîtres à Dessau.

Le Bauhaus représente le désir de développer une architecture moderne à l’aide des nouveaux matériaux de l’époque (béton armé, verre, acier) et méthodes de construction (construction à ossature, façades de verre). Basée sur le principe de la fonction, la forme des édifices refuse les symboles traditionnels et historiques de représentation. Dans un processus radicalement abstrait, les formes architecturales – aussi bien la structure subdivisée du bâtiment que les éléments structuraux individuels - sont réduites à leurs formes primaires, essentielles ; elles tirent leur expression, caractéristique de l’architecture moderniste, d’une composition de cubes imbriqués dans une transparence spatiale suggestive. Centre d’idées nouvelles, le Bauhaus a attiré de nombreux architectes et artistes progressistes.

Dans le monde entier, l'école du Bauhaus est devenue le symbole de l’architecture moderne aussi bien pour sa théorie pédagogique que pour ses édifices et son nom est indissociable de celui de Walter Gropius. Le bâtiment du Bauhaus et les autres édifices dessinés par les maîtres du Bauhaus sont les principaux représentants du modernisme classique et, en tant que tels, sont des éléments essentiels de l’image de leur époque, le XXe siècle. Leur grandeur artistique constante renvoie au projet inachevé de « modernité à visage humain » qui a cherché à utiliser les ressources techniques et intellectuelles à sa disposition d’une manière non destructrice mais dans l’optique de créer un milieu de vie digne des aspirations humaines. Ils sont, à ce titre, d’importants monuments en termes d’art et de culture mais aussi pour les idées historiques du XXe siècle. Bien que la philosophie de réforme sociale du Bauhaus ne fût guère plus qu’un vœu pieux, son utopie est devenue réalité à travers la forme de son architecture. Son accessibilité directe a encore le pouvoir de fasciner et appartient en tant que patrimoine culturel aux peuples de toutes les nations. 



De Puineuf, Sonia

Université du temps libre du Pays de Concarneau - 26 Rue du Maréchal Foch – 29900 CONCARNEAU.