Thématiques :
Périodes :

04-06-2018 - La Gacilly, Branféré et Rochefort-en-terre.
LA GACILLY, BRANFÉRÉ et ROCHEFORT EN TERRE.
07-05-2018 - Chatelaudren et la villa Caruhel
Départ de Concarneau à 8 heures en direction de Châtelaudren. Rendez – vous à 10 heures 30 avec votre guide qui vous fera découvrir cette petite cité de caractère. En parcourant les rues, plongez dans son passé médiéval, marqué notamment par la fabuleuse histoire d’Azénor et découvrez le trésor de la Chapelle rouge. Laissez vous guider jusqu’au Petit Echo de la Mode, incontournable pôle culturel à la dimension régionale. Visite de 1 heure 30 Déjeuner à la Ferme Auberge de la Ville Andon. Après le déjeuner, rendez-vous à la Villa Caruhel à Etables Sur Mer. Inscrit aux Monuments historiques depuis 1986, le bâtiment a été construit en 1910, puis agrandi en 1925 par l'architecte Jean de la Morinerie. Cette villa, dominant Saint-Quay-Portrieux, regorge de trésors, comme la terrasse surplombant le domaine, dont les mosaïques aux tons bleus sont signées Isidore Odorico. Visite de 1 heure 30. Retour dans votre ville en fin de journée.
17-04-2018 - Château de Fougères et château de Vitré
Visite guidée du fabuleux château de Fougères qui est aujourd’hui, l’un des plus imposants châteaux d’Europe les mieux conservés. Au croisement des grands chemins de Bretagne, du Maine et de la Normandie, puis Visite guidée d’une partie du château de Vitré, puissant château fort surplombant la vallée de la Vilaine. La tour St Laurent abrite des sculptures, des tapisseries des Flandres et d’Aubusson.
05-03-2018 - Sortie à Rennes
Sortie de 2 jours à Rennes les 5 et 6 Mars 2018, visite de l'hôtel de ville, ouest-France, la villa Oberthur et le musée des beaux-arts. 50 personnes maximum.
12-02-2018 - Cathédrale de Nantes et Exposition DALI
Visites de la Cathédrale de Nantes et de l'Exposition DALI dans l'hôtel particulier La Rosière d'Artois.
01-02-2018 - La folle journée de Nantes
A RETENIR : Séjour « Folle journée de Nantes + Visites» Du Jeudi 1er février au Samedi 3 février 2018 VOYAGE (30 places) La 24ème édition de la Folle journée de Nantes, premier festival de musique Classique en Europe. Nous vous proposons un séjour clés en mains qui vous permettra à la fois de découvrir les musiques inspirées du thème « Un Monde nouveau », choisi pour cette édition 2018, et la diversité culturelle de la ville de Nantes.
28-01-2018 - Concert sur les traces de James Reese Europe
A RETENIR : Concert exceptionnel en partenariat avec le CAC Dimanche 28 janvier 2018 A 17 h Au CAC Tarif super-réduit pour les adhérents 15 € A l’occasion du centenaire de l’arrivée du jazz en Europe, l’UTL s’associe au CAC pour un concert exceptionnel sur les traces de James Reese Europe, avec 2 orchestres : - Orchestre "Spirit of Chicago" (11 musiciens professionnels), rejouant quelques morceaux de James Reese Europe et l’évolution de la musique jazz jusqu’aux années 30, orchestre spécialisé dans la musique de cette époque, - Big Band de l'Armée de l'Air (10 musiciens), pour des morceaux du jazz traditionnel avec un arrangement plus actuel. - Inscription Internet à/c du 20 novembre - Inscription permanences à partir du 24 novembre
12-12-2017 - Noël à Trévarez et lumières de Locronan
Noël à Trévarez et lumières de Locronan Le mardi 12 décembre 2017,
20-11-2017 - Saint-Marcel et Lizio
SAINT MARCEL ET LIZIO . Visite du Musée de la résistance de Saint Marcel . Visite guidée de l’écomusée de Lizio - Inscription Internet à/c du 30 octobre - Inscription permanences du 10 novembre
23-10-2017 - Landerneau : visite guidée de l'exposition Picasso
Cette rétrospective singulière de l'œuvre de l’artiste dévoilera un Picasso intime et inédit, de ses premiers essais, jusqu’aux tout derniers tableaux, en traversant toutes les périodes de l’artiste. L’histoire se raconte à travers un ensemble exceptionnel de deux cents oeuvres (peintures, dessins, céramiques, livres illustrés) et nous emmène à la découverte d’une aventure picturale extraordinaire.
20-10-2017 - Soirée astronomie à Kersidan
En soirée, participation libre.
12-10-2017 - Melgven : Culture du safran
MELGVEN : Culture du safran Visite commentée par Sophie LE CAM, exploitante.SUR INSCRIPTION
05-10-2017 - Le Faouët
Visite du Musée du Faouët à 10 heures. La richesse du patrimoine et des traditions du Faouët attirent de nombreux artistes Français et étrangers en Bretagne intérieure au 19ème siècle. Situé dans un ancien couvent d’Ursulines, ce musée s’emploie à faire revivre cette effervescence passée. Une collection constituée de peintures, dessins, gravures et sculptures de plus de 450 œuvres.
17-09-2017 - Pays basque
Voyage au Pays Basque du 17 au 23 septembre 2017, avec au programme: L'ascension de la Rhune, en petit train à crémaillère, La visite guidée de Saint-Jean- Pied de- Port, célèbre tape des pélerins de Saint-Jacques de Compostelle. Saint-Jean de Luz, Bayonne, Biarritz, Arcangues, Cambo- Les-Bains ( la villa Arnaga: villa d'Edmond Rostand ),les beaux villages de Sarre, Ainhoa, Espelette....
31-05-2017 - Belle-Ile-en-mer.
Une histoire riche La présence de l’homme est attestée sur l’île à partir d’au moins 30 000 ans avant J.C., et sans discontinuer depuis le Paléolithique. L’âge de bronze est marqué par la construction de tumuli et tombelles, nombreux dans certaines landes de Belle-Ile. L’âge de fer est encore visible dans le paysage littoral, avec les retranchements en éperons barrés. Les Vénètes, tribu gauloise du sud de la Bretagne actuelle, qui occupaient l’île alors appelée Vindilis, furent défaits par les armées de César. L’occupation romaine de l’Armorique laisse cependant peu de traces à Belle-Ile.L’arrivée des Bretons d’Outre-Manche à partir du Véme siècle après J.C. marque définitivement la toponymie de l’île. Leur installation est attestée par le nouveau nom donné à l’île : Guedel. Belle Île, cible de nombreuses attaques Bangor répond au monastère du même nom au Pays de Galles et plusieurs villages reprennent le nom de Saints celtiques. Les moines de Redon investissent Belle-Ile à partir de l’an 1000 et en organisent la colonisation. Le paysage insulaire, avec ses villages et ses champs ouverts se met en place dès cette époque : c’est celui que l’on peut encore observer en grande partie aujourd’hui. Ravagée souvent au Moyen-âge par les pirates qui trouvent une population sans défense, Belle-Ile est, au cours de nombreux conflits, un lieu de prédilection pour les marines étrangères. Les propriétaires successifs de l’île, pour conserver leur bien, sont obligés de mettre en place un système de défense contre les attaques et les débarquements. Au XIVéme siècle, l’abbaye bénédictine de Quimperlé, qui est propriétaire de Belle-Ile depuis 1029, édifie un premier fort contre les invasions de pirates. Mais il est peu dissuasif puisque les incursions se poursuivent aux XVéme et XVIéme siècles. En 1572, le Roi Henri II veut renforcer ces défenses : il contraint les moines à échanger l’île contre d’autres terres du continent, au profit d’Albert de Gondi qu’il charge de construire un nouveau fort. L’île est érigée en marquisat et les Gondi, pendant près d’un siècle, développent l’agriculture, la pêche et le commerce de l’île. En 1658, sur l’invitation de Louis XIV, le surintendant des Finances, Nicolas Fouquet, fait l’acquisition du marquisat. Moins de trois ans plus tard, le roi le fait emprisonner et devient à son tour propriétaire de l’île après un échange de terres avec la famille du surintendant. Louis XIV fait appel à Vauban pour fortifier l’île et en confie la gestion aux Etats de Bretagne. Après une courte occupation de l’île par les Anglais (1761 – 1763) les terres de l’île sont partagées entre tous les habitants auxquels se sont joints en 1765 quelques centaines d’Acadiens, libérés des prisons anglaises. Le tourisme, principale ressource de l'île aujourd'hui De la Révolution à la fin du XIXéme siècle, l’île s’enrichit par le développement de l’agriculture (sous l’exemple de la famille Trochu), de la pêche (avec la multiplication des conserveries de poissons), de la construction navale (grâce aux ateliers qui s’installent au fond du port du Palais). Toutes ces activités périclitent dans le courant du XXéme siècle et, aujourd’hui, le tourisme est la principale ressource de l’île, s’appuyant sur ses sites exceptionnels et sur un patrimoine remarquable, principalement militaire.
Université du temps libre du Pays de Concarneau - 26 Rue du Maréchal Foch – 29900 CONCARNEAU.